Des efforts, oui, mais pas encore aboutis… 
Malgré les efforts fournis par l’état pour promouvoir les médicaments génériques, et faciliter l’accès aux soins aux citoyens, leur part dans la consommation globale des médicaments au Maroc est faible, et ne dépasse pas les 39 % (selon la revue Infosanté Web Mag n° 11 – juin 2017).

Selon cet article et à titre de comparaison, en France, le générique représente 46% des ventes des médicaments, et ce taux avoisine les 80% en Allemagne.

Nous avons ainsi voulu comprendre quelle était la position des marocains face aux génériques et nous leur avons demandé ce qu’ils en pensaient. Les opinions divergent-elles selon les CSP, les régions, ou les âges?

Le générique est pour rappel un médicament identique ou équivalent à celui d’une marque (appelé princeps), mais qui est produit et vendu sous sa dénomination commune internationale (DCI, nom chimique de la substance) ou sous un nom commercial.

Le générique inspire confiance…timidement : seule 14% de la population y croit
La confiance semble avoir du mal à s’instaurer entre les citoyens et les génériques. D’après notre sondage, une minorité de la population a une perception positive de ces médicaments. En effet, ils ne sont que 14% à croire aux génériques et à ne pas remettre en question leurs qualités, les jugeant comparables à celles des médicaments standards. Ils semblent plus inspirer confiance aux populations de Casa-Settat (22%) et Marrakech-Safi (19%). Dans les autres régions, la proportion des personnes qui croient à leur efficacité est plus faible, et varie entre 4% à Souss-Massa, et 15% pour la région Tanger-Tétouan- Al Hoceima. Les résultats démontrent également un clivage par CSP et par âge. Les personnes issues des catégories socioprofessionnelles les plus aisées et celles âgées entre 45-54 ans se montrent plus confiantes.
Une efficacité toujours remise en cause …

Les marocains sont sceptiques face aux génériques ! L’efficacité de ces médicaments reste encore à prouver, douteuse pour 29 % des sondés qui estiment qu’ils sont moins efficaces que les princeps. Les hommes, ainsi que les personnes âgées entre 55 et 64 ans semblent les plus réticents à leur égard.

51% des marocains ne connaissent pas les génériques, soit un marocain sur deux. Les plus démunis sont les moins bien informés.
Sur le volet communication, les professionnels de santé semblent avoir du pain sur la planche ! Censé faciliter l’accès aux médicaments, le générique est pourtant largement méconnu auprès des citoyens qui ont le plus faible pouvoir d’achat, et qui devraient normalement profiter de ces médicaments à prix réduits. La moitié de la population marocaine, et plus particulièrement rurale, ne connait pas ce type de médicament (le taux des personnes interrogées qui ont déclaré ne pas connaître les génériques dans le rural est de 59% Vs 46% en zone urbaine).

Des disparités par régions ressortent également. En effet, c’est dans les régions Sud et Souss-Massa (70%), à Béni-Mellal -Khénifra (66%), et dans l’Oriental (62%) contre 41% à Casa-Settat que les génériques sont le moins connus.

Pour permettre le développement de ces médicaments et améliorer l’accès aux soins pour les marocains, les professionnels du secteur, notamment les autorités sanitaires et les laboratoires pharmaceutiques, ne devraient-ils pas penser à revoir leur politique de communication afin de mieux sensibiliser les populations et tenter de faire évoluer les mentalités ?
Méthodologie d'enquête
Mode de recueil : enquête téléphonique sur système CATI Période de réalisation des appels : du 28 mars au 10 mai 2018.

Lieu de réalisation de l’enquête : Marketphone, filiale du groupe Sunergia à Casablanca
Échantillon :  1000 personnes interrogées de façon aléatoire soit une marge d’erreur de +/- 3.1%. La structure de l’échantillon a été redressée de façon à coîncider avec la structure de la population marocaine issue du recensement du HCP (RGPH 2014).
Détail des quotas

1-Genre:

Genre%Echantillon
Homme49%490
Femme51%510
Total100%1000

2- Tranche d’âge:

Tranche d’âge%Echantillon
15-24 ans25%250
25-34 ans22%220
35-44 ans19%190
45-54 ans15%150
55-64 ans10%100
65 ans et plus9%90
Total100%1000

3- Milieu d’habitation:

Milieu%Echantillon
Urbain60%604
Rural40%396
Total100%1000

4- Catégories socio-professionnelles:

CSP%Echantillon
A/B13%130
C56%560
D/E31%310
Total100%1000

5- Régions:

Régions%Echantillon
Casa-Settat-El Jadida20%203
Rabat-Salé-Kénitra14%134
Tanger-Tetouan-Alhoceima11%105
Oriental7%68
Béni Mellal-Khenifra7%75
Fes-Meknes13%124
Draa-Tafilalet5%48
Marrakech-Safi12%133
Souss-Massa8%80
Région du sud3%30
Total100%1000