D’après les résultats de notre sondage sur la propriété, les 3/4 des marocains sont propriétaires de leur logement. Cette proportion est comparable à celle d’autres pays du Maghreb tels que la Tunisie 78%. En comparaison avec les pays d’Afrique subsaharienne, elle est deux fois plus importante : Côte d’Ivoire 32%, Nigeria et Cameroun  31 %, (Source : enquête IPSOS et cabinet de conseil BearingPoint).

Les classes sociales les plus aisées sont propriétaires à hauteur de 94%. Les CSP défavorisées ne sont pas exclues de l’accès à la propriété. En effet, l’enquête révèle que parmi ces classes, ils sont nombreux à posséder leur propre logement, avec des taux qui avoisinent les 74% chez les CSP C et 69 % chez les D/E. Ce qui résulte peut être de la politique des logements sociaux et d’éradication des bidonvilles menée par le Maroc au cours de la dernière décennie.

Le taux d’accès à la propriété s’accroit avec l’âge. Les plus de 65 ans présentent le taux le plus élevé (84%). Chez les jeunes, le fort taux s’explique par le fait qu’ils habitent pour la plupart encore chez leurs parents.

La proportion des propriétaires est plus élevée dans la région centre qui regroupe Casa et Rabat avec un taux de 82%, contre 74 % au sud et 67% au nord-est.
Les appartements économiques représentent 10 % du parc, tout comme les appartements de haut standing et les villas. Les baraquements et habitats sommaires représentent pour leur part 7% des logements cités. En dépit du nombre élevé de projets immobiliers qui ont vu le jour ces dernières années, et du développement du logement économique, la maison marocaine traditionnelle ou moderne représente encore 2/3 du parc immobilier marocain. Ce qui laisse penser que ce fort taux de propriétaires est davantage du à des héritages qu’à des acquisitions.
Méthodologie d'enquête
Mode de recueil : Enquête téléphonique sur système CATI. Période de réalisation des appels : du 20 Octobre au 20 Novembre 2017. Lieu de réalisation de l’enquête : Marketphone, filiale du groupe Sunergia à Casablanca Échantillon : 700 personnes interrogées de façon aléatoire soit une marge d’erreur de +/- 3.7%. La structure de l’échantillon a été redressée de façon à coincider avec la structure de la population marocaine issue du recensement du HCP (RGPH 2014)
Détail des quotas
 1- Genre :  

Sexe%Echantillon
Homme49%343
Femme51%357
Total 100%700

2 – Tranche d’âge :  

Tranche d’âge%Echantillon
15-24 ans25%175
25-34 ans22%154
35-44 ans19%133
45-54 ans15%105
55-64 ans10%70
65 ans et plus9%63
Total 100%700

3 – Milieu d’habitation :   

Milieu%Echantillon
Urbain62%434
Rural38%266
Total 100%700

4 – Catégories socio-professionnelles :  

CSP*%Echantillon
A/B13%91
C56%392
D/E31%217
Total 100%700

5 – Régions : 

Régions**%Echantillon
Casa-Settat-El Jadida20%140
Rabat-Salé-Kénitra14%98
Tanger-Tetouan-Alhoceima11%77
Oriental7%49
Béni Mellal-Khenifra7%49
Fes-Meknes13%91
Draa-Tafilalet5%35
Marrakech-Safi12%84
Souss-Massa8%56
Région du sud3%21
Total100%700

 **Les catégories socioprofessionnelles ont été définies en fonction de l’âge du répondant et de 3 autres critères : 

  • Revenu du ménage (15 000 Dhs)
  • Type d’habitation: Villa, appartement haut standing, Appartement moyen standing, Appartement économique, Maison marocaine traditionnelle, Maison marocaine moderne, Baraque ou habitat sommaire.
  • Profession du chef de ménage. Haut fonctionnaire, Cadre supérieure, Cadre moyen, Fonctionnaire, Professions libérales….,