La vie de la jeunesse au Maroc n’est pas évidente, nos jeunes se cherchent toujours et ont du mal à se trouver dans ce pays décidément perdu entre tradition et modernité. Toutefois, nos jeunes sont comme tous les autres et sont préoccupés par les mêmes sujets.
En 2011, nous avions réalisé une enquête de grande ampleur avec l’Économiste sur la jeunesse Marocaine. Aucune thématique n’a été mise de côté : les amours, le sexe, la drogue, la famille, la religion, les loisirs, la relation à internet, le futur professionnel et même la politique.
Il y a 7 ans, nous avions rassemblé les jeunes en 4 catégories qui annonçaient déjà la couleur : les traditionnel, les néo-musulman, les conservateurs et les contestataires :
Pour lire ou relire cette enquête, vous pouvez vous rendre sur le site de l’économiste ou télécharger le pdf directement ici.

Avant de lancer la seconde phase de notre enquête mise à jour, Tilila El Ghouari analyse les résultats des derniers entretiens qualitatifs menés auprès des 15-29 ans. En voici les grandes lignes:

  • Une radicalisation qui se fait plus sentir auprès des CSP C et D
  • Avortement, virginité, homosexualité … un refus total
  • Liberté individuelle: les femmes n’y ont toujours pas droit!

La question de l’éducation civique est également mentionnée car plus d’actualité que jamais.

Pour lire cet article, c’est par ici et pour lire le dossier complet c’est .