Enseignement à distance: un bilan e-learning pour le moins mitigé

On parle beaucoup de l’effet de la crise sanitaire sur l’économie, mais s’il y a bien un domaine qui préoccupe tous les parents c’est bien l’éducation. Après une organisation à toute allure, le e-learning au Maroc est devenu une réalité qu’on aurait jamais imaginée possible au début de l’année 2020.

À l’heure où les écoles ouvrent et ferment au rythme des contaminations à la covid-19, il est temps de faire un premier bilan sur l’expérience de l’éducation en ligne et les inconvénients majeurs cités par les parties directement impactées: les administrations scolaires, les enseignants, les parents et bien sur les étudiants.

Les internautes marocains critiquent la gestion du déconfinement

Au tout début du confinement, nous avons mis en place un baromètre spécial covid 19 dont le but est de suivre dans le temps l’évolution de l’opinion des Marocains et leur ressenti face aux différentes mesures de confinement prises par le gouvernement. Aujourd’hui, 5 mois plus tard, nous interrogeons les internautes par rapport à la gestion du déconfinement. Le résultat est sans appel: la plupart des Marocains estiment que le déconfinement est mal géré.

Les internautes marocains sont ainsi passés de l’approbation quasi totale du gouvernement en avril à une désapprobation flagrante en août. Quelles sont les profils les plus critiques? Quelles sont les raisons de cette mauvaise gestion du déconfinement? Nous vous invitons dans cet article à découvrir les résultats de l’enquête l’Économiste-Sunergia

Pâtisserie marocaine, pâtisserie fine française ou fusion?

Alors que Ramadan, ses excès en gâteaux et autres gourmandises sucrées vient tout juste de se terminer, nous choisissons de rester dans cet univers.

C’est la pâtisserie “Aux Saveurs Lyriques” basée à Casablanca qui nous a proposé ce sujet qui les travaille: les Marocains préfèrent-ils la pâtisserie marocaine, la pâtisserie fine française ou seraient-il plutôt intéressés par un mélange des deux?

Nos sondages d’opinion publique et autres études sur des sujets de société

Enseignement à distance: un bilan e-learning pour le moins mitigé

Enseignement à distance: un bilan e-learning pour le moins mitigé

On parle beaucoup de l’effet de la crise sanitaire sur l’économie, mais s’il y a bien un domaine qui préoccupe tous les parents c’est bien l’éducation. Après une organisation à toute allure, le e-learning au Maroc est devenu une réalité qu’on aurait jamais imaginée possible au début de l’année 2020.

À l’heure où les écoles ouvrent et ferment au rythme des contaminations à la covid-19, il est temps de faire un premier bilan sur l’expérience de l’éducation en ligne et les inconvénients majeurs cités par les parties directement impactées: les administrations scolaires, les enseignants, les parents et bien sur les étudiants.

Les internautes marocains critiquent la gestion du déconfinement

Les internautes marocains critiquent la gestion du déconfinement

Au tout début du confinement, nous avons mis en place un baromètre spécial covid 19 dont le but est de suivre dans le temps l’évolution de l’opinion des Marocains et leur ressenti face aux différentes mesures de confinement prises par le gouvernement. Aujourd’hui, 5 mois plus tard, nous interrogeons les internautes par rapport à la gestion du déconfinement. Le résultat est sans appel: la plupart des Marocains estiment que le déconfinement est mal géré.

Les internautes marocains sont ainsi passés de l’approbation quasi totale du gouvernement en avril à une désapprobation flagrante en août. Quelles sont les profils les plus critiques? Quelles sont les raisons de cette mauvaise gestion du déconfinement? Nous vous invitons dans cet article à découvrir les résultats de l’enquête l’Économiste-Sunergia

Pâtisserie marocaine, pâtisserie fine française ou fusion?

Pâtisserie marocaine, pâtisserie fine française ou fusion?

Alors que Ramadan, ses excès en gâteaux et autres gourmandises sucrées vient tout juste de se terminer, nous choisissons de rester dans cet univers.

C’est la pâtisserie “Aux Saveurs Lyriques” basée à Casablanca qui nous a proposé ce sujet qui les travaille: les Marocains préfèrent-ils la pâtisserie marocaine, la pâtisserie fine française ou seraient-il plutôt intéressés par un mélange des deux?

Après le coronavirus, les Marocains veulent-ils voyager cet été?

Après le coronavirus, les Marocains veulent-ils voyager cet été?

Après le coronavirus, les Marocains auront-ils envie de voyager cet été? Plutôt au Maroc ou à l’étranger?

Pour le savoir, nous leur avons posé la question qui démange tout une industrie, et en particulier l’agence Atlas Voyages qui nous a proposé le sujet ce sondage.