Quelles sont les langues les plus utilisées au Maroc mais aussi dans quels contextes? En terme d’utilisation, la réponse peut sembler simple mais les (internautes) marocains ont une relation particulière avec leur langue. Si tout le monde s’accorde à dire que la darija ou arabe marocain est le dialecte le plus parlé à travers le royaume, son statut de “langue”, lui, divise.

Objectif

Pour ce sondage, nous avons donc cherché à estimer le niveau des internautes marocains pour les langues principales utilisées au Maroc et elles sont nombreuses: la darija, l’arabe classique, le berbère marocain ou amazighe, le français, l’anglais et même un peu d’espagnol! Toutefois, cette information n’étant pas suffisante, nous avons également cherché à connaitre les contextes au sein desquels ces langues sont utilisées. À l’oral simplement pour parler ou à l’écrit par email, sms ou encore whatsapp? Dans un contexte personnel comme à la maison, avec sa famille ou ses amis, ou plutôt dans un contexte professionnel?

Avant de présenter les résultats de cette étude, il faut noter qu’ils n’ont pas vocation à être représentatifs de l’ensemble de la population, car cette enquête a été menée sur le web. Notez également que nous n’avons pas fait de distinction entre les différentes langues berbères (tachelhit, tamazight, tarifit ou encore hassania), pour en savoir plus sur l’utilisation de ces langues vous pouvez par exemple vous rendre sur ce site du HCP. Par ailleurs, les questionnaires ont été rédigés seulement en arabe et en français, discriminant ainsi les personnes qui ne parlent aucune des deux langues. 

Toutefois, si la population qui vous intéresse est plutôt connectée alors lisez attentivement ce qui suit. Autrement, si vous cherchez à connaitre les langues à utiliser dans vos communications digitales, que ce soit en vidéo, audio, par email ou sur les réseaux sociaux (pour savoir lesquels, consultez notre baromètre 2020), vous êtes aussi au bon endroit.

Questionnaire

Les langues concernées par les questions suivantes sont donc: la darija, l’arabe classique, l’amazighe, le français, l’anglais et l’espagnol. Voici les questions telles qu’elles ont été soumises aux sondés:

Pour commencer, comment définiriez vous ces langues?

– Langue maternelle

– Langue parlée couramment

– Notions

– Pas de connaissance (ou très peu)

للبدء، كيف يمكنك تحديد هذه اللغات؟

(لغة تتكلم بها فالدار (اللهجة ديالكم / لغة الأم –

لغة كتتكلمها بطلاقة –

لغة تتكلم بها غير شوية –

لغة متتكلمش بها –

Dans quels contextes utilisez-vous ces langues?

– Personnel à l’oral (avec les amis / la famille)

– Personnel à l’écrit (sms, whatsapp, email aux amis / famille)

– Professionnel à l’oral (au bureau / travail)

– Professionnel à l’écrit (sms, whatsapp, email au bureau / travail)

في أي نطاق تستخدم هذه اللغات من بين هذه الخيارات؟

الهدرة مع الأصدقاء / الأسرة –

الكتابة مع الأصدقاء / الأسرة. ميساج، إميل، واتساپ، الخ –

الهدرة فالخدمة و المكتب –

الكتابة فالخدمة أو المكتب. ميساج، إميل، واتساپ، الخ –

Insights

Voici maintenant les principaux insights tirés des résultats de ce sondage.

L’arabe classique mieux maitrisé que l’amazighe

À propos des langues officielles et maternelles:

  1. La darija est sans surprise la langue maternelle de la majorité soit celle de 71% des répondants
  2. Elle est suivie par l’amazighe considérée comme langue maternelle par 17% des répondants soit quasiment le double des 9% qui considèrent l’arabe classique comme langue maternelle…
  3. …par contre, l’arabe classique est parlé couramment par près de 60% des internautes marocains contre seulement 7% pour l’amazighe

Le Français parlé plus couramment que l’amazighe

D’ailleurs, intéressons nous aussi à l’ensemble des personnes qui parlent couramment ces langues (langue maternelle + langue parlée couramment). On peut alors voir un classement linguistique un peu différent:

  1. L’arabe marocain ou darija est connu de la quasi majorité soit de 94% des répondants
  2. Il est suivi par l’arabe classique avec un score de 68%
  3. En troisième position, on trouve le français qui est connu par un internaute marocain sur deux (49%)
  4. Arrive ensuite la langue amazighe qui est parlée couramment par deux fois moins d’internautes que le français (24%)
  5. Puis l’anglais avec 21% soit à peine moins que les langues berbères
  6. Et enfin l’espagnol (5%)

 

 

Arabe marocain

(darija)

langues contexte utilisation maroc

Niveau

  • Langue maternelle 71% 71%
  • Langue parlée couremment 23% 23%
  • Notions 2% 2%
  • Pas de connaissance 3% 3%

Usage

  • Personnel à l’oral 85% 85%
  • Personnel à l’écrit 48% 48%
  • Professionnel à l’oral 43% 43%
  • Professionnel à l’écrit 18% 18%

Arabe

(classique)

langues contexte utilisation maroc

Niveau

  • Langue maternelle 9% 9%
  • Langue parlée couremment 59% 59%
  • Notions 16% 16%
  • Pas de connaissance 16% 16%

Usage

  • Personnel à l’oral 32% 32%
  • Personnel à l’écrit 9% 9%
  • Professionnel à l’oral 38% 38%
  • Professionnel à l’écrit 17% 17%
Personnel à l’écritPersonnel à l’oralProfessionnel à l’écritProfessionnel à l’oral

langues contexte utilisation maroc

Darija

48%85%18%43%

langues contexte utilisation maroc

Arabe classique

32%9%38%17%

langues contexte utilisation maroc

Amazighe

8%26%4%4%

langues contexte utilisation maroc

Français

32%26%51%46%

langues contexte utilisation maroc

Anglais

20%13%27%18%

langues contexte utilisation maroc

Espagnol

5%5%5%3%

 

 

 

La darija avec les proches et le français au travail

Concernant les contextes d’usage des langues officielles:

  • Personnel à l’écrit: avec ses amis ou sa famille, quand il s’agit d’écrire, c’est la darija qui est principalement utilisée par 48% des répondants. Toutefois, les scores de l’arabe classique et du français sont du même ordre de grandeur (32%)
  • Personnel à l’oral: l’arabe marocain est de loin la langue la plus parlée dans ces contextes avec 85% des répondants.  L’amazighe et le français sont loin derrière avec leurs scores égaux de 26%.
  • Professionnel à l’écrit: la langue du travail écrit c’est le français avec 51% des sondés. Il est suivi par l’arabe classique et son score de 38%.
  • Professionnel à l’oral: la langue du travail parlé est aussi le français avec 46% des répondants, mais il est suivi de très près par la darija et ses 43% de répondants.

 

 

Berbère marocain (amazighe)

langues contexte utilisation maroc

Niveau

  • Langue maternelle 17% 17%
  • Langue parlée couremment 6% 6%
  • Notions 14% 14%
  • Pas de connaissance 63% 63%

Usage

  • Personnel à l’oral 8% 8%
  • Personnel à l’écrit 26% 26%
  • Professionnel à l’oral 4% 4%
  • Professionnel à l’écrit 4% 4%
Si vous souhaitez consulter les résultats des autres langues, rendez-vous dans la section DataViz de cet article.

La darija en première place dans le rural mais suivie de près par l’amazighe

Malgré un échantillon très réduit dans les campagnes, l’enquête révèle tout de même des différences significatives au sujet des langues maternelles avec les villes. Le score de la darija y tombe à tout juste une personne sur deux au profit de l’amazighe qui est dans les zones rurales la langue maternelle de plus d’une personne sur trois.

D’ailleurs, si la darija est considérée comme langue maternelle par 8 marocains sur 10 dans les régions de Casablanca et de Rabat. Ce chiffre passe à 65% seulement dans le reste du royaume. Cette différence se fait essentiellement au profit de la langue berbère marocaine, l’amazighe, qui hors de l’axe Casa-Rabat est cité comme langue maternelle par près de 1 internaute sur 4.

Le français et l’anglais, langues des plus fortunés?

Oui, ce n’est pas une surprise. La langue française est parlée couramment par environ 30% des internautes aux revenus inférieurs à 2000 dh mensuels alors que pour ceux dont les revenus dépassent les 12000 dh mensuels, ce chiffre grimpe à 72%.

A titre de comparaison, la langue anglaise est bien moins “discriminante” tout en montrant également des disparités de revenus chez ceux qui la pratiquent. En dessous de 2000 dh mensuels, 19% des internautes indiquent parler l’anglais couramment. Au dessus de 12000 dh mensuels, ce chiffre passe tout juste la barre des 26%.

L’amazighe et la darija, langues des moins bien lotis?

Pour ce qui est du berbère marocain, oui il y a effectivement quelques différences notables liées aux revenus moyens du foyer. Les internautes dont les entrées d’argent sont inférieures à 2000 dh  mensuels sont à peu près deux fois plus nombreux (31%) à parler couramment l’amazighe que leurs concitoyens plus fortunés (16%)

Pour ce qui est la darija marocaine, par contre la réponse est non. Il n’y a pas de différence signficative entre niveau de revenus. Les résultats sont peut être même contre-intuitifs! L’arabe marocain est parlé couramment respectivement par 90% et 92% des sondés dont les revenus sont d’une part inférieurs à 2000 dh mensuels et d’autre par supérieurs à 12000 dh mensuels.

Par ailleurs dans la catégories des plus fortunés, ils sont 73% à déclarer que le dialecte marocain est leur langue maternelle alors que ce chiffre tombe à 60% pour les autres.

La langue berbère, l’arabe classique et l’anglais en progrès chez les jeunes

Il est intéressant d’observer les différences entre tranches d’âges qui peuvent dévoiler des tendances sur l’avenir du paysage linguistique au Maroc.

En effet, une nette différence est visible chez les 18-24 ans. Ils sont 24% à affirmer que l’amazighe est leur langue maternelle alors que ce chiffre est tout juste de 10% chez les plus de 55 ans. C’est aussi l’arabe classique qui est bien mieux maitrisé par ces jeunes qui sont quasiment 80% à le parler couramment contre 62% des plus de 55 ans. Chez ces jeunes, l’anglais a d’ailleurs presque rattrapé le français puisqu’il est parlé couramment par environ 45% des 18-24 ans contre tout juste 50% pour le français.

Assiste-t-on à un révolution linguistique au Maroc? Une chose est sure, notre schizophrénie auto-proclamée trouve certainement bien des explications dans cette multiplicité linguistique. Toutes ces langues rendent évidemment la culture marocaine plus riche mais aussi, sans nul doute, infiniment plus complexe.

DataViz

Pour obtenir davantage de résultats sur ce sondage, vous pouvez consulter la DataViz ci-dessous sur simple inscription. Vous pourrez rechercher vous même vos insights en explorant l’ensemble de nos données !
DataViz, qu'est ce que c'est?
DataViz est la contraction de deux mots : Data et Vizualization.

C’est un ensemble d’outils et de techniques de communication visuelle qui permettent de présenter clairement et efficacement de l’information. En français, on traduirait ce terme par visualisation de données. 

Mais alors, quelle différence avec un simple graphique ? L’intéractivité, il devient possible de parcourir des milliers de lignes de tableau excel en un clic et de voir ce qui s’y passe en un clin d’oeil.

À l’ère de l’information et du Big Data, ces techniques servent avant tout une philosophie pour nos études de marché : donner du sens à l’immense quantité et à l’effrayante complexité des données disponibles à travers une apparente simplicité.

DataViz, instructions d'utilisation
La DataViz ci-dessous est à 100% intéractive, n’hésitez pas à cliquer un peu partout pour voir ce qu’il se produit!

Vous pouvez par exemple:

ActionInstructions
Filtrer les données en fonction d’une ou plusieurs caractéristiques de la populationSi vous cliquez sur l’image qui représente les femmes puis sur l’image qui représente la tranche de revenus 6000 à 12000 MAD, alors les résultats seront mis à jour et ne présenterons plus que la part de l’échantillon correspondante à ces critères.
Filtrer les données en fonction des réponses à une questionEn cliquant sur les graphiques qui représentent les réponses, vous filtrerez l’ensemble des données sur cette base. Par exemple, en cliquant sur la partie rouge du camembert qui représente les personnes ayant répondu “Non” une question, toute la visualisation sera filtrée sur ces personnes. Ainsi, vous pourriez voir la distribution par âges pour cette réponse ou encore savoir si ces personnes sont moins optimistes que les autres.
Retirer un filtre en cliquant de nouveau sur l’élément visuel qui correspond.En cliquant une deuxième fois sur une image qui vous a servi à filtrer les donnée, vous la dé-selctionnerez. Ainsi, vous retirez ce filtre.

Note: l'accès aux DataViz nécessite un compte Market Insights. Si vous n'êtes pas encore inscrit, n'hésitez pas à créer un nouveau compte (actuellement gratuit).

Ce contenu a été restreint aux utilisateurs connectés uniquement. Veuillez vous identifier pour voir ce contenu.
Méthodologie d'enquête
Les études de marché et les sondages que nous vous fournissons n’ont de sens que lorsqu’ils respectent une méthodologie qui sert un objectif.

Nous avons utilisé une méthodologie inédite qui diffère grandement de nos enquêtes habituelles. C’est une enquête 100% web, par conséquent, les résultats ne sont pas représentatifs de l’ensemble de population marocaine. Les internautes sont en effet davantage connectésurbains, avec un niveau de scolarisation plus élevé et des revenus supérieurs à la moyenne marocaine.

Mode de recueil : questionnaires auto-administrés sur internet

Période de réalisation : du 17 Avril 2020 au 3 Mai 2020

Lieu de réalisation : enquête 100% web

Échantillon : 1024 répondants qui ont accepté de répondre au questionnaire soumis au hasard à 208 385 utilisateurs de réseaux sociaux résidants au Maroc.

Détail des quotas
Sexe :

Sexe% recensement 2014 du HCP% ÉchantillonÉchantillon
Homme49%75%766
Femme51%24%250
NSP0%1%8
Total100%100%1024

Tranche d’âge :

Tranche d’âge% recensement 2014 du HCP% ÉchantillonÉchantillon
Moins de 18 ansexclus<1%2
18-24 ans25%10%107
25-34 ans22%33%339
35-44 ans19%25%158
45-54 ans15%15%154
55-64 ans10%11%115
65 ans et plus9%4%36
NSP0%1%13
Total100%100%1024

Milieu d’habitation:

Milieu% recensement 2014 du HCPÉchantillonÉchantillon
Urbain62%91%936
Rural38%8%81
NSP0%1%7
Total100%100%1024

Région:

Régions% recensement 2014 du HCPÉchantillonÉchantillon
Casa-Settat-El Jadida20%29%300
Rabat-Salé-Kénitra14%16%165
Tanger-Tetouan-Alhoceima11%8%81
Oriental7%5%52
Béni Mellal-Khenifra7%3%34
Fes-Meknes13%9%87
Draa-Tafilalet5%2%22
Marrakech-Safi12%13%133
Souss-Massa8%10%100
Région du sud3%1%16
NSP0%4%34
Total100%100%1024

 

Niveau de scolarisation:

Niveau%HCP 2009 (approx.)ÉchantillonÉchantillon
Sans33%<1%1
Primaire47% primaire, secondaire et autres1%12
Collège5%54
Lycée11%20%207
Universitaire9%72%738
NSP1%12
Total100%1024

 

Tranches de revenus mensuels du ménage (en MAD):

Tranche%HCP 2009 (approx.)ÉchantillonÉchantillon
Moins de 2000 MAD20%12%122
2001 à 4000 MAD40%20%199
4001 à 6000 MAD20%17%177
6001 à 12000 MAD20% ont plus de 6650 MAD24%247
Plus de 12000 MAD20%208
NSP0%7%71
Total100%100%1384
Share This