Alimentation, cosmétique, vêtements, meubles, accessoires, etc. De nombreux produits de consommation courrante proviennent de l’étranger. Pourtant le Maroc dispose d’une offre variée qui reflète la richesse de nos traditions ancestrales dans la plupart de ces catégories. Les produits Marocains ne manquent pas de qualités, ils sont d’ailleurs largement exportés mais cela ne les empêche pas d’être parfois boudés localement. Quels sont les freins qui doivent être levés pour encourager l’économie locale?

Avec la fermeture des frontières ainsi qu’un certain élan de solidarité et de patriotisme, la pandémie de la Covid-19 crée une véritable opportunité de valoriser et d’encourager l’achat de produits d’origine marocaine.

Une large marjorité prête à acheter davantage de produits marocains à l’avenir

Nous nous sommes penchés sur ce sujet en interrogent les internautes marocains à travers ces deux questions: Est-ce que vous êtes prêts à acheter et consommer plus de produits locaux que des produits étrangers à l’avenir? Et surtout, qu’est-ce qui vous inciteraient le plus à acheter des produits « made in Morocco»?

%

Des internautes sont prêts à acheter plus de produits marocains

%

Des internautes n'ont pas l'intention de changer leurs habitudes d'achat

Note: les 2% restant ne se prononcent pas sur la question

En pleine pandémie, les Marocains pourraient être les premiers acteurs du changement en modifiant leurs habitudes d’achat. 75% de nos sondés sont prêts à consommer ou à acheter des produits d’origine marocaine plutôt que des produits étrangers.

Bien que cette fois-ci nous nous soyons limité aux internautes, celà représente tout de même + 17 points par rapport à notre enquête 2018 sur la consommation locale qui avait été menée auprès de tous les Marocains.

Par ailleurs, près d’un quart des internautes déclarent ne pas être prêts à acheter davantage de produits locaux. Ces personnes ont de toute évidence leurs raisons, qu’il nous faut étudier pour permettre aux entreprises et aux artisans d’améliorer l’offre locale.

Motivations et freins à la consommation de produits marocains

La volonté de consommer davantage de produits marocains à l’avenir s’explique d’abord par une solidarité patriotique, raison pour laquelle nous avons volontairement omis cette modalité dans notre questionnaire afin de nous pencher sur les autres motivations. Malgré tout, ce sentiment a tout de même été manifesté spontanément par 15% des internautes qui sont prêts à consommer marocain dans le seul et unique but de favoriser et de redynamiser l’économie marocaine.

Cependant, cet élan de patriotisme ne suffira pas à créer des habitudes durables. Les consommateurs qui envisagent de faire davantage le choix du “made in Morocco”, déclarent qu’ils seraient prêts à le faire si la qualité des produits était améliorée (31% des sondés), si leur prix diminuait (27%) et si l’offre était plus fournie (18%).

La qualité, premier critère pour ceux qui envisagent d’acheter davantage marocain…

freins marocains produits
  • Qualité 31% 31%
  • Prix 27% 27%
  • Offre 19% 19%
  • Patriotisme 15% 15%
  • NSP 5% 5%
  • Autre 2% 2%

… mais aussi premier des freins à la consommation pour les autres!

  • Qualité 53% 53%
  • Prix 16% 16%
  • Offre 11% 11%
  • NSP 15% 15%
  • Autre 5% 5%

Concernant les personnes qui ne comptent pas changer leurs habitudes d’achat, pour la majorité, soit 53%, c’est aussi pour des raisons de qualité. Pour 16%, c’est le prix qui pose le plus grand problème. Enfin, seuls 11% des répondants déclarent que l’étendue de l’offre est leur principal frein.

Considérés comme un levier de croissance de l’économie marocaine, les produits marocains font face à un avenir incertain et cette méfiance envers la qualité des produits ne doit pas être ignorée. Toutefois, ces éléments diffèrent légèrement selon le profil de l’acheteur comme nous le verrons un peu plus bas.

Profil de l’acheteur de demain: patriote ou mondialiste?

Les acheteurs n’ont pas les mêmes motivations d’achat, les mêmes besoins, ni les mêmes attentes. Pour mieux les comprendre, nous avons identifié 2 profils d’acheteurs: le patriote et le mondialiste

Le patriote 

Ces personnes souhaitent acheter davantage de produits marocains à l’avenir, elles citent spontanément l’importance d’encourager l’économie locale et sont plutôt:

  • Âgées de plus de 45 ans
  • De catégorie socioprofessionnelle aisée (classe moyenne et plus)
  • Employés dans l’administration, l’enseignement et le commerce

Pour mieux adresser ce profil: il faut évidemment renforcer la relation, créer un lien de confiance avec des marques fortes et le fidéliser. Cependant, cette catégorie a une sensibilité équilibrée entre qualité, prix et offre. Pour le patriote, encourager l’économie locale c’est important mais proposer un meilleur rapport qualité/prix c’est mieux.

Marocains produits marocains étrangers

Le mondialiste

Ces personnes ne souhaitent pas changer leurs habitudes pour encourager l’économie locale, elles sont davantage:

  • Jeunes (moins de 35 ans)
  • D’une catégorie socioprofessionnelle très aisée
  • Des personnes aux revenus élevés avec quasiment 1/3 qui dépassent les 12 000 MAD mensuels
  • Dans les secteurs du service aux entreprises, l’hôtellerie et la restauration, l’information et la communication

Pour mieux adresser ce profil: il faut surtout améliorer la qualité des produits, ou en tous cas sa perception, afin de proposer des produits à la hauteur de ce qui est fait à l’international. Le mondialiste ne changera pas ses habitudes facilement, il n’hésitera pas à acheter des produits en provenance de l’étranger s’il juge qu’il sont de meilleure qualité ou s’ils sont meilleurs pour sa santé.

L’année de la pandémie, l’année des grands projets

marocains produits marocains étranger

Alors que le monde entier connait de profondes mutations économiques, le Maroc n’échappe pas à cette crise. Selon l’article publié dans le magasine Le Point « vers une récession économique plus brutale en 2020 »: la banque centrale s’attend à voir le déficit du compte courant marocain se creuser à 6 % du PIB en 2020, au lieu des 10,3 % prévus juin, et revenir à 5,2 % du PIB en 2021.

Pour nous sortir de cette crise, plusieurs campagnes de sensibilisation ont été lancées incitant les Marocains à acheter et consommer plus de produits marocains afin de soutenir l’économie et les entreprises.

De plus, plusieurs produits ont été fabriqués par l’industrie marocaine au début de la crise sanitaire, les exemples sont nombreux, en voici quelques-uns:

  • La confection de masques
  • Visières
  • Gels hydro alcooliques
  • Thermomètres
  • Blouses
  • Lits d’hôpitaux
  • Respirateurs
  • Kits de prélèvement
  • Caméras IR
  • Tunnels de décontamination
  • Test PCR

La liste complète est publiée dans cet article de Média 24.

En définitive, la crise sanitaire du coronavirus est une véritable opportunité pour le Maroc, nos entreprises et nos artisans, mais qui reste à transformer.  Une grande majorité de Marocains se disent prêts à changer leurs habitudes d’achat en consommant davantage de produits locaux, mais cet élan ne durera pas.

Si le rapport qualité/prix reste important pour la majorité, l’axe de travail principal se trouve au niveau de la qualité qui est aussi bien la motivation d’achat principale pour les patriotes que le frein d’achat numéro 1 pour les mondialistes.

L’enjeu est majeur, à la clé se trouve une économie locale solidaire, renforcée et florissante. Reste à savoir comment les entreprises marocaines vont se saisir de cette opportunité pour élever les produits “Made in Morocco” au niveau supérieur.

DataViz

Si c’est la data qui vous intéresse, vous pouvez rechercher vous même vos insights dans nos données à travers notre DataViz ci-dessous!

DataViz, qu'est ce que c'est?
DataViz est la contraction de deux mots : Data et Vizualization.

C’est un ensemble d’outils et de techniques de communication visuelle qui permettent de présenter clairement et efficacement de l’information. En français, on traduirait ce terme par visualisation de données et on pourrait réduire son sens aux graphiques qui les représentent.

Toutefois, à l’ère de l’information et du Big Data, ces techniques servent avant tout une philosophie pour nos études de marché : donner du sens à l’immense quantité et à l’effrayante complexité des données disponibles à travers une apparente simplicité.

Note: l'accès aux DataViz nécessite un compte Market Insights. Si vous n'êtes pas encore inscrit, n'hésitez pas à créer un nouveau compte (actuellement gratuit).

Pour voir les instructions d'utilisation cliquez ici

La DataViz ci-dessous est à 100% intéractive, n’hésitez pas à cliquer un peu partout pour voir ce qu’il se produit!

Vous pouvez par exemple:

ActionInstructions
Filtrer les données en fonction d’une ou plusieurs caractéristiques de la populationSi vous cliquez sur l’image qui représente les femmes puis sur l’image qui représente la tranche de revenus 6000 à 12000 MAD, alors les résultats seront mis à jour et ne présenterons plus que la part de l’échantillon correspondante à ces critères.
Filtrer les données en fonction des réponses à une questionEn cliquant sur les graphiques qui représentent les réponses, vous filtrerez l’ensemble des données sur cette base. Par exemple, en cliquant sur la partie rouge du camembert qui représente les personnes ayant répondu “Non” à une question, toute la visualisation sera filtrée sur ces personnes. Ainsi, vous pourriez voir la distribution par âges pour cette réponse ou encore savoir si ces personnes sont moins optimistes que les autres.
Retirer un filtre en cliquant de nouveau sur l’élément visuel qui correspond.En cliquant une deuxième fois sur une image qui vous a servi à filtrer les donnée, vous la dé-selctionnerez. Ainsi, vous retirez ce filtre.
Ce contenu a été restreint aux utilisateurs connectés uniquement. Veuillez vous identifier pour voir ce contenu.
Détail des quotas

Sexe :

Sexe% recensement 2014 du HCP% ÉchantillonÉchantillon
Homme49%73%923
Femme51%26%324
NSP0%1%18
Total100%100%1265

 

Tranche d’âge :

Tranche d’âge% recensement 2014 du HCP% ÉchantillonÉchantillon
18-24 ans25%15%194
25-34 ans22%18%225
35-44 ans19%17%216
45-54 ans15%16%204
55-64 ans10%20%248
65 ans et plus9%10%121
NSP0%4%57
Total100%100%1265

 


Région:

Régions% recensement 2014 du HCPÉchantillonÉchantillon
Casa-Settat-El Jadida20%31%389
Rabat-Salé-Kénitra14%17%211
Tanger-Tetouan-Alhoceima11%9%109
Oriental7%5%68
Béni Mellal-Khenifra7%3%35
Fes-Meknes13%12%146
Draa-Tafilalet5%2%30
Marrakech-Safi12%12%151
Souss-Massa8%6%74
Régions du sud3%1%13
NSP0%2%39
Total100%100%1265

 

Niveau de scolarisation:

Niveau% recensement 2014 du HCPÉchantillonÉchantillon
Sans37%Exclus0
Primaire & Collège47% primaire, secondaire et autres6%86
Niveau BAC10%22%280
Universitaire (BAC+2 et plus)6%69%862
NSP0%3%37
Total100%1265

 

Tranches de revenus mensuels du ménage (en MAD):

Tranche%HCP 2009 (approx.)ÉchantillonÉchantillon
Moins de 2000 MAD20%12%151
2001 à 4000 MAD40%16%197
4001 à 6000 MAD20%10%123
6001 à 12000 MAD20% ont plus de 6650 MAD22%282
Plus de 12000 MAD26%330
NSP0%14%182
Total100%100%1265
Méthodologie d'enquête

Les études de marché et les sondages que nous vous fournissons n’ont de sens que lorsqu’ils respectent une méthodologie qui sert un objectif.

C’est une enquête 100% web, par conséquent, les résultats ne sont pas représentatifs de l’ensemble de population marocaine. Les internautes sont en effet davantage connectésurbains, avec un niveau de scolarisation plus élevé et des revenus supérieurs à la moyenne marocaine.

Mode de recueil : questionnaires auto-administrés sur internet

Période de réalisation : du 13 Août 2020 au 26 Août 2020

Lieu de réalisation : enquête 100% web

Échantillon : 1265 répondants qui ont accepté de répondre au questionnaire soumis au hasard à 120 641 utilisateurs de réseaux sociaux ainsi que à 6 488 adresses email d’internautes résidants au Maroc.

Share This