Pâtisserie marocaine, pâtisserie fine française ou fusion?

Alors que Ramadan, ses excès en gâteaux et autres gourmandises sucrées vient tout juste de se terminer, nous choisissons de rester dans cet univers.

C’est la pâtisserie “Aux Saveurs Lyriques” basée à Casablanca qui nous a proposé ce sujet qui les travaille: les Marocains préfèrent-ils la pâtisserie marocaine, la pâtisserie fine française ou seraient-il plutôt intéressés par un mélange des deux?

Marché du lait: un an après le boycott, la guerre bat son plein

Après son lancement en avril 2018 sur les réseaux sociaux, le mouvement du boycott est venu secouer une industrie laitière marocaine déjà en pleine transformation.

Près de deux ans plus tard, le secteur est encore en pleine agitation: changement d’interlocuteurs légaux avec le ministère de l’agriculture, changements de direction managériales, nouveaux arrivants, nouvelles gammes de produits, renouvellements des packagings, etc. Le marché est en pleine restructuration et les acteurs prêts à se livrer bataille pour attirer vers eux des consommateurs plus que jamais sensibles.

C’est dans ce contexte, que nous avons enquêté auprès des Marocains pour leur demander: avez-vous changé de marque de lait durant les 6 derniers mois? Si oui, quelle marque utilisiez-vous auparavant, par quelle marque l’avez vous remplacé et pourquoi?

Les Marocains et le marché du fromage, une relation fragile

Gouda, mozzarella, cheddar, camembert,…difficile de dénombrer tous les fromages qui existent tant les variétés sont nombreuses. Les fromages sont très différents les uns des autres selon le type de lait utilisé, qui peut être de vache, chèvre ou brebis. Dans cet article, nous allons nous intéresser à ce délicieux marché, au volume de consommation et à la satisfaction des Marocains vis à vis du choix qui leur est proposé.

Nos études de marché et sondages d’opinion publique dans le secteur Agroalimentaire

Pâtisserie marocaine, pâtisserie fine française ou fusion?

Pâtisserie marocaine, pâtisserie fine française ou fusion?

Alors que Ramadan, ses excès en gâteaux et autres gourmandises sucrées vient tout juste de se terminer, nous choisissons de rester dans cet univers.

C’est la pâtisserie “Aux Saveurs Lyriques” basée à Casablanca qui nous a proposé ce sujet qui les travaille: les Marocains préfèrent-ils la pâtisserie marocaine, la pâtisserie fine française ou seraient-il plutôt intéressés par un mélange des deux?

Marché du lait: un an après le boycott, la guerre bat son plein

Marché du lait: un an après le boycott, la guerre bat son plein

Après son lancement en avril 2018 sur les réseaux sociaux, le mouvement du boycott est venu secouer une industrie laitière marocaine déjà en pleine transformation.

Près de deux ans plus tard, le secteur est encore en pleine agitation: changement d’interlocuteurs légaux avec le ministère de l’agriculture, changements de direction managériales, nouveaux arrivants, nouvelles gammes de produits, renouvellements des packagings, etc. Le marché est en pleine restructuration et les acteurs prêts à se livrer bataille pour attirer vers eux des consommateurs plus que jamais sensibles.

C’est dans ce contexte, que nous avons enquêté auprès des Marocains pour leur demander: avez-vous changé de marque de lait durant les 6 derniers mois? Si oui, quelle marque utilisiez-vous auparavant, par quelle marque l’avez vous remplacé et pourquoi?

Les Marocains et le marché du fromage, une relation fragile

Les Marocains et le marché du fromage, une relation fragile

Gouda, mozzarella, cheddar, camembert,…difficile de dénombrer tous les fromages qui existent tant les variétés sont nombreuses. Les fromages sont très différents les uns des autres selon le type de lait utilisé, qui peut être de vache, chèvre ou brebis. Dans cet article, nous allons nous intéresser à ce délicieux marché, au volume de consommation et à la satisfaction des Marocains vis à vis du choix qui leur est proposé.

Performances des acteurs de la biscuiterie dans le retail au Maroc

Performances des acteurs de la biscuiterie dans le retail au Maroc

Oreo, Tonik, Merendina, Eyoo, Genova ou encore Henry’s, vous les reconnaissez ? Avec un chiffre d’affaire annuel d’environ 2,7 milliards de MAD en 2016, le marché de la biscuiterie marocain croît de 4 à 5% par an. Dans cet article, nous comparons les performances des industriels de la biscuiterie au Maroc dans les commerces traditionnels de la capitale économique.