Oreo, Tonik, Merendina, Eyoo, Genova ou encore Henry's, vous les reconnaissez ? Avec un chiffre d’affaire annuel d'environ 2,7 milliards de MAD en 2016, le marché de la biscuiterie marocain croît de 4 à 5% par an. Dans cet article, nous comparons les performances des industriels de la biscuiterie au Maroc dans les commerces traditionnels de la capitale économique.

Ce contenu gratuit est réservé aux membres

Créez un compte gratuitement ou connectez-vous si vous avez déjà un.

Share This