Télétravail: avantages et inconvénients selon les Marocains

Dans cette période incertaine de pandémie de la covid-19, s’il y a bien un challenge auquel la plupart des professionnels ont eu à faire face sans trop avoir le choix, c’est le télétravail. D’ailleurs, pour certains, il n’y a jamais eu de retour à la normale et ces personnes, souvent des cadres, n’ont que peu remis les pieds dans les locaux de leurs employeurs.

Dorénavant, et alors que certains pays d’Europe reconfinent leurs concitoyens comme l’Angleterre, la France ou encore le Portugal, il ne subsiste aucun doute: le télétravail devient la nouvelle norme, dès qu’il est possible. Expérience plutôt positive ou négative pour les Marocains? Avantages? Inconvénients? C’est le sujet de cette enquête.

Enseignement à distance: un bilan e-learning pour le moins mitigé

On parle beaucoup de l’effet de la crise sanitaire sur l’économie, mais s’il y a bien un domaine qui préoccupe tous les parents c’est bien l’éducation. Après une organisation à toute allure, le e-learning au Maroc est devenu une réalité qu’on aurait jamais imaginée possible au début de l’année 2020.

À l’heure où les écoles ouvrent et ferment au rythme des contaminations à la covid-19, il est temps de faire un premier bilan sur l’expérience de l’éducation en ligne et les inconvénients majeurs cités par les parties directement impactées: les administrations scolaires, les enseignants, les parents et bien sur les étudiants.

Les internautes marocains critiquent la gestion du déconfinement

Au tout début du confinement, nous avons mis en place un baromètre spécial covid 19 dont le but est de suivre dans le temps l’évolution de l’opinion des Marocains et leur ressenti face aux différentes mesures de confinement prises par le gouvernement. Aujourd’hui, 5 mois plus tard, nous interrogeons les internautes par rapport à la gestion du déconfinement. Le résultat est sans appel: la plupart des Marocains estiment que le déconfinement est mal géré.

Les internautes marocains sont ainsi passés de l’approbation quasi totale du gouvernement en avril à une désapprobation flagrante en août. Quelles sont les profils les plus critiques? Quelles sont les raisons de cette mauvaise gestion du déconfinement? Nous vous invitons dans cet article à découvrir les résultats de l’enquête l’Économiste-Sunergia

Nos sondages d’opinion publique et autres études sur des sujets de société

Après le coronavirus, les Marocains veulent-ils voyager cet été?

Après le coronavirus, les Marocains veulent-ils voyager cet été?

Après le coronavirus, les Marocains auront-ils envie de voyager cet été? Plutôt au Maroc ou à l’étranger?

Pour le savoir, nous leur avons posé la question qui démange tout une industrie, et en particulier l’agence Atlas Voyages qui nous a proposé le sujet ce sondage.

Les restrictions de sorties commencent à peser sur les Marocains

Les restrictions de sorties commencent à peser sur les Marocains

Il ne reste maintenant plus qu’une dizaine de jours avant un potentiel déconfinement mais les restrictions de sorties commencent à peser lourd sur les Marocains.

Si la population reste optimiste quand à l’issue de la crise, elle commence à s’impatienter.

Notre enquête sur la situation des Marocains pendant cette crise se poursuit et nous remercions les plus de 10 000 personnes qui ont répondu à notre questionnaire.

Les Marocains unanimes sur le prolongement de l’état d’urgence

Les Marocains unanimes sur le prolongement de l’état d’urgence

Cette semaine, nous nous intéressons d’abord à l’avis des Marocains sur le prolongement de l’état d’urgence et l’opinion publique est unanime à ce sujet. Nous leur demandons ensuite si Ramadan rend cette situation plus difficile ou au contraire plus simple.

Enfin, nous en revenons aux conséquences économiques du nouveau coronavirus en les interrogeant à propos de l’impact covid-19 sur leurs revenus et sur leurs dépenses.

Notre enquête sur la situation des Marocains pendant cette crise sanitaire se poursuit avec plus de 9000 répondants à aujourd’hui.

Après 4 semaines de covid-19, les Marocains sont toujours optimistes

Après 4 semaines de covid-19, les Marocains sont toujours optimistes

Plus de 7000 Marocains ont déjà répondu et continuent de répondre à notre enquête web inédite sur le covid-19, donc avant toute chose nous voulons tous les remercier chaleureusement.

Le confinement se poursuit avec l’un des ramadans les plus étranges qui soient pour la population marocaine. Le coronavirus impose des restrictions sans précédent et pour mesurer leurs effets dans les esprits, nous continuons de sonder les internautes qui acceptent de partager leur opinion et leur ressenti sur la situation.