L’année 2020 aura été pour le moins unique dans le monde entier, avec pour cause une crise sanitaire et économique sans précédent. Toutefois, le suivi des salaires des cadres, en particulier pour 2021, ne relève plus aujourd’hui d’une simple initiative mais d’une nécessité pressante de veille dans le domaine de l’organisation et des ressources humaines.

La précédente édition de cette enquête datant de 2016, il était grand temps de retourner sur le « terrain » afin de de mener notre emblématique enquête Sunergia/L’Economiste sur le salaire des cadres, édition 2021.

Au vu de ce contexte si particulier, et en plus de présenter les revenus des hauts cadres dans les secteurs public et privé, cette enquête a été l’occasion d’analyser les effets de la pandémie du coronavirus ainsi que ses impacts sur les revenus et la situation salariale des cadres au Maroc.

Bonne lecture, et bonne année 2021 de la part de de toute l’équipe Sunergia.

Note méthodologique sur l’enquête

Du fait de la crise sanitaire qui a fait rage en 2020, de nombreuses entreprises étaient en télétravail. La collecte de donnée a du s’adapter en étant aussi variée que possible. De ce fait, l’enquête de cette année ne ressemble à aucune autre, d’où l’importance de bien comprendre la méthodologie qui suit.

Collecte des données

Nous avons entre autres utilisé les méthodes suivantes:

  1. Email et courrier
  2. Terrain: interview en situation de face à face auprès des personnes occupant une fonction de cadre dans diverses entreprises
  3. Téléphone: auprès des cadres de la base de données interne de Sunergia (Market Insights)
  4. Web: auprès des participants cadres des études Market Insights de Sunergia
  5. LinkedIn: afin de toucher des fonctions spécifiques (brand manager, data scientist, product manager…), difficilement retrouvables par les méthodes citées auparavant

Période et durée de l’enquête

L’enquête l’Economiste-Sunergia s’est déroulée pendant 8 semaines, entre le 24/09/2020 et le 13/10/2020. L’échantillon est de 842 cadres pour 487 entreprises.

Enfin, il est à noter que pour neutraliser l’impact du coronavirus sur les revenus nets, les salaires recueillis sont exclusivement ceux du mois de février 2020, avant le confinement du mois mars.

Salaire des cadres 2021: quelques insights

Pour commencer, plusieurs questions liées aux effets de la pandémie sur les cadres marocains trouvent des réponses:

Quel est l’impact du COVID sur le salaires des cadres?

Quels profils intéressent les employeurs pour les mois à venir?

Quels secteurs s’en sortent?

Quid du recrutement durant la reprise?

Quel avenir pour le télétravail?

Salaires des cadres et COVID

D’autres problématiques sont abordées dans le dossier, telles que le système de la formation au Maroc vu par Chakib Alj, président de la CGEM, les salaires des Data Scientist et Digital Managers ou encore la cartographie du secteur public.

Répartition régionale des fonctionnaires

Enfin, ce dossier traite des habituelles questions sur les salaires des hauts cadres dirigeants dans le secteur privé:

  • Directeur Général
  • Directeur Administratif et Financier
  • Directeur des Ressources Humaines
  • Directeur / Responsable des Systèmes d’Information
  • Directeur Marketing
  • Directeur / Responsable Logistique
  • Directeur Digital
  • etc.

Et dans le secteur public:

  • Ministres
  • Diplomates
  • Parlementaires
  • etc.

Consultation

Pour consulter le dossier complet de L’Economiste, vous pouvez vous rendre sur leur site en suivant ce lien.

Pour accéder à la version PDF, cliquez sur l’image ci-dessus.

Share This